Bâtir COHORTE 5

ALMUSTAFA

Je m’intéresse au programme BÂTIR, car j’ai étudié les sciences politiques et j’ai été activiste dans mon pays d’origine, où j’ai plaidé pour la démocratie et le changement social, mais je n’ai jamais vécu dans un État démocratique. En tant que nouvel arrivant au Canada, tout me semble nouveau. Ce programme me permettra d’approfondir mes connaissances sur le système politique canadien, le fonctionnement du gouvernement et de comprendre en quoi le travail de défense des droits diffère dans un État démocratique. Je pense que le programme me permettra non seulement d’améliorer mes connaissances, mais aussi de développer mes compétences générales, ce qui me fournira une base solide pour m’engager plus efficacement dans le contexte canadien.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE D’ALMUSTAFA S’EST CONCENTRÉ SUR L’IMMIGRATION ET LES DROITS DES RÉFUGIÉ.E.S :

- A cherché à réformer le réseau de l’équipe centrale des jeunes du Conseil canadien pour les réfugiés (CCR) afin de stimuler les efforts de défense des politiques.

- A contribué à la campagne d’Amnesty International visant à mettre fin au programme de détention des immigrant.e.s en recherchant des alternatives, en écrivant aux leaders politiques et en organisant des événements pour informer le public sur des solutions plus humaines.

- Est resté actif au sein du réseau de jeunes du CCR et a collaboré avec les groupes locaux de la communauté diasporique afin d’éliminer les obstacles financiers aux programmes de réunification des familles de réfugié.e.s.

ANNA

Bien que je ressente cette responsabilité et ce besoin d’agir, je me sens paralysée par l’incertitude de ne pas savoir par où commencer. Le programme BÂTIR m’intéresse, car j’espère qu’il m’aidera à voir au-delà de mes propres insécurités et à avoir une vue d’ensemble. J’espère qu’il me donnera les outils nécessaires pour trouver la confiance nécessaire à la poursuite d’une vie politique active.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE D’ANNA S’EST CONCENTRÉ SUR LES ENJEUX MUNICIPAUX ET ENVIRONNEMENTAUX :

- A recherché et participé à des événements axés sur le rôle positif que les municipalités peuvent jouer dans la lutte contre la crise climatique, afin d’établir des liens avec les parties prenantes et les responsables locaux.

- A contribué au projet de recherche de Climate Reality mené par des citoyen.ne.s sur l’évaluation des plans d’action climatiques municipaux en Colombie-Britannique et au Canada.  

- A rejoint le programme d’adhésion de Women Transforming Cities pour continuer à acquérir des compétences en matière de changement dans un cadre municipal autour de divers sujets liés à l’organisation communautaire et à la problématique.

 

ASIMWE

En m’immergeant dans ce programme, je souhaite acquérir une compréhension globale des subtilités et de la dynamique du système démocratique canadien, ce qui me permettra de m’engager plus efficacement et de manière plus significative dans les mécanismes qui façonnent notre nation. Je m’engage de tout cœur à considérer le programme BÂTIR comme une occasion de transformation qui me permettra d’affiner mes compétences en matière de défense des droits et d’amplifier mes efforts en vue de créer une portée positive et durable sur la société.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE D’ASIMWE EST AXÉ SUR LES POLITIQUES PROVINCIALES ET MUNICIPALES :

- A participé à un événement de l’Edmonton Housing Coalition pour en savoir plus sur les liens locaux et mondiaux qui sous-tendent la crise du logement et sur la manière de s’impliquer dans les solutions communautaires. 

- A participé à l’assemblée générale annuelle de l’association provinciale des circonscriptions électorales et à diverses réunions publiques pour rencontrer des représentant.e.s et connaître leurs priorités en matière de logement et de soins de santé.

- Connexion avec l’ACCEC (African Canadian Civic Engagement Council) pour la réunion publique interagences sur l’histoire des Noir.e.s, axée sur la crise du logement à Edmonton, afin de partager les points de vue des premières lignes.

CAMERON

Je souhaite apprendre et expérimenter comment les jeunes peuvent catalyser des changements radicaux dans nos systèmes actuels. J’ai à cœur de mettre les voix des jeunes, et en particulier celles des jeunes noir.e.s, autochtones ou de couleur, au centre des discussions dans les espaces politiques et les politiques me passionne, et j’espère que BÂTIR sera l’occasion d’élaborer des stratégies pour mieux y parvenir. J’espère également apprendre comment je peux transposer mon expérience en matière de défense des droits sur le terrain, et travailler avec des organisations à but non lucratif dans la sphère politique et influencer les politiques tout en continuant à mettre l’accent sur les solutions communautaires, la justice réparatrice et l’action climatique dans tout mon travail.


L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE CAMERON S’EST CONCENTRÉ SUR L’ACTION CLIMATIQUE ET LA POLITIQUE ENVIRONNEMENTALE :

- A participé à une campagne de démarchage lors d’événements communautaires à Winnipeg et s’est mise en rapport avec des groupes de parties prenantes pour promouvoir la nécessité d’une action climatique avant les élections provinciales au Manitoba.

- A soutenu l’initiative Consider Climate MB pour que le gouvernement provincial nouvellement élu fasse du climat une priorité absolue et que les répercussions environnementales soient prises en compte dans le processus décisionnel.

- A créé des ateliers et des formations accessibles à la population manitobaine pour qu’elle s’engage dans l’action climatique au niveau provincial, et a sensibilisé les leaders politiques sur les préoccupations climatiques au Manitoba.

 

COLLIN

J’ai une solide formation universitaire en politique, mais je n’ai pas les compétences nécessaires pour faire bouger les choses à plus grande échelle. Je souhaite compléter mon bagage théorique par diverses compétences matérielles et immatérielles afin de favoriser le changement. Je pense également que ce programme sera une excellente occasion de nouer des contacts avec des personnes travaillant dans le domaine politique ainsi qu’avec des jeunes partageant les mêmes idées.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE COLLIN S’EST CONCENTRÉ SUR LES SYNDICATS ET LES NÉGOCIATIONS CONTRACTUELLES :

- S’est impliqué dans une campagne de négociation au travail en rejoignant un comité de sensibilisation et en commençant à assister aux réunions des membres.

- A participé à des séances de négociations contractuelles et à des séances de débreffage afin d’évaluer les priorités des membres sur le lieu de travail et de mobiliser le soutien en faveur d’un vote de grève.

- A rejoint l’équipe de négociation pour acquérir une expérience formelle du travail organisé et a commencé à développer un lien plus fort entre la mobilisation de la négociation et la participation de la base.

DAKOTA

Originaire d’une petite ville rurale, j’ai souvent été la personne la plus jeune dans les espaces de décision et je me suis sentie isolée, ne sachant pas comment naviguer seule dans le processus de changement. J’aurais aimé avoir quelqu’un d’autre qui comprenne la nature critique de la crise climatique ou la portée de l’intersectionnalité sur les mouvements politiques et sociaux, car je crois sincèrement que l’union et la compréhension font la force. En participant au programme BÂTIR, j’espère trouver cette communauté et cette solidarité avec d’autres jeunes qui prônent le changement à leur manière.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE DAKOTA S’EST CONCENTRÉ SUR LA POLITIQUE MUNICIPALE ET L’ACTION CLIMATIQUE :

- A participé à un atelier sur le budget organisé par une coalition de groupes communautaires afin de mieux comprendre comment influencer le changement en participant au processus budgétaire municipal.

- A suivi de près les coupes budgétaires du conseil municipal et s’est engagée avec des groupes qui préconisent d’inverser les réductions de dépenses pour investir dans les infrastructures et les services de transport public.

- A commencé à travailler avec ACORN en tant qu’organisatrice communautaire pour mobiliser la population autour des enjeux d’accessibilité tels que les prix des produits alimentaires, les pratiques bancaires équitables et les droits des locataires, tout en développant la base de soutien de la section locale.

 

DAYNA

Je pense que l’un des plus grands obstacles à l’engagement dans les enjeux sociaux au sens large est la capacité à comprendre notre système, ce que j’ai constaté dans mes expériences personnelles et professionnelles. J’aimerais participer au programme BÂTIR pour mieux comprendre nos institutions afin de pouvoir partager ces connaissances et, idéalement, m’engager directement dans la politique à l’avenir. 

L’APPRENTISSAGE EXPÉRIENTIEL DE DAYNA S’EST CONCENTRÉ SUR LES FEMMES, LE CLIMAT ET LES ENJEUX MUNICIPAUX :

- A posé sa candidature pour rejoindre le comité de changement social d’un centre local pour les femmes qui est en train de planifier le lancement d’une campagne de défense des droits pour la nouvelle année

- A participé à une séance d’information publique sur la nouvelle stratégie de logement adoptée par le conseil municipal afin d’établir des liens avec les parties prenantes et de mettre l’accent sur la responsabilité.

- A participé à un processus d’intégration dans un réseau de centres climatiques municipaux afin d’établir un lien avec leurs campagnes d’action climatique de base.

DUKE

Malgré notre participation active aux mouvements sociaux et politiques, nous sommes souvent exclus des tables de décision où se dessine notre avenir.

Le programme BÂTIR offre une occasion unique de combler cette lacune en fournissant les connaissances, les compétences et les réseaux nécessaires pour plaider en faveur d’un changement significatif au sein des institutions politiques du Canada. Je suis particulièrement attiré par l’accent mis par le programme sur la démystification de la politique et l’élimination des obstacles à l’accès. Cela correspond à ma conviction que des jeunes informé.e.s et engagé.e.s peuvent être de puissant.e.s agent.e.s de changement.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE DUKE SE CONCENTRE SUR LE LOGEMENT ET L’ITINÉRANCE :

- A participé à des événements dans le cadre du Mois du logement en Alberta et à des appels à l’action pour la Journée nationale du logement. 

- A rencontré, puis s’est joint à un groupe de défense du logement pour soutenir sa stratégie de communication visant à faire progresser les politiques de logement axées sur les personnes aux niveaux municipal et provincial.

- Est devenu plus actif au sein du comité de politique et de communication de l’Edmonton Coalition on Housing & Homelessness (ECOHH) et a travaillé pour partager les recommandations des parties prenantes avec le conseil municipal concernant les abris en cas de conditions météorologiques extrêmes.

 

IMANDRA

En tant que femme de couleur, nouvelle immigrante et jeune, je pense que mes pensées, mes opinions et mes expériences devraient compter aujourd’hui plus que jamais, c’est pourquoi j’aimerais rejoindre le programme BÂTIR pour la cohorte d’automne 2023, grâce auquel je peux développer mon ensemble de compétences pour plaider en faveur du changement, là où c’est nécessaire.

L’APPRENTISSAGE EXPÉRIENTIEL D’IMANDRA S’EST CONCENTRÉ SUR LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE ET L’ACCESSIBILITÉ FINANCIÈRE :

- A recensé des organisations à but non lucratif et des groupes de pression de la région qui s’intéressent à la sécurité alimentaire et mise en relation avec un organisateur communautaire dans ce domaine.

- S’est jointe au groupe local More Neighbours Toronto (MNTO), qui se concentre sur les enjeux d’accessibilité au niveau municipal et a participé à une consultation communautaire avec la ville sur le budget annuel

- A continué à s’impliquer davantage dans les enjeux de logement et de transport public au niveau local en s’engageant avec des groupes qui se concentrent sur la réduction des obstacles financiers au logement et sur les besoins de mobilité de la population torontoise. 

 

SHAHRIAR

Mon intérêt pour le programme BÂTIR découle de ma conviction que les jeunes adultes ont un rôle vital à jouer dans la politique, au-delà de leur vote. Nous sommes confronté.e.s à des défis urgents tels que le changement climatique, les droits de la personne et le racisme systémique, qui nous touchent plus que les générations précédentes. Je veux participer plus activement à la vie politique, apprendre à diriger et à gouverner efficacement, et défendre les voix sous-représentées de notre jeunesse.

L’APPRENTISSAGE EXPÉRIENTIEL DE SHAHRIAR S’EST CONCENTRÉ SUR LE TRAVAIL ORGANISÉ ET LE LOGEMENT ABORDABLE :

- A participé à divers comités d’une section locale du SCFP représentant 1400 travailleur.euse.s pour traiter des conditions de travail et des enjeux de sécurité.

- A fait campagne pour la création d’un poste de délégué.e syndical.e afin d’organiser les collègues autour des demandes sur le lieu de travail et de l’application des contrats.

- S’est connecté sur un groupe local de syndicats de locataires pour participer à leur série d’ateliers sur les droits des locataires et a appris à contribuer à leurs campagnes permanentes axées sur les problèmes.

SHUN

Le programme BÂTIR m’intéresse, car je veux comprendre comment les gens s’organisent au Canada. En tant que nouvel arrivant engagé, j’aimerais en savoir plus sur les différences entre la démocratie d’ici et celle de mon pays d’origine. Comme BÂTIR est un programme national, j’ai hâte d’explorer divers enjeux et de rencontrer des ami.e.s de différentes régions du Canada.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE SHUN S’EST CONCENTRÉ SUR LES ENJEUX MUNICIPAUX ET LES TRANSPORTS PUBLICS :

- A soutenu un candidat lors d’une élection municipale partielle en faisant du porte-à-porte pour sensibiliser les électeur.ice.s potentiel.le.s aux enjeux municipaux.

- A organisé, avec TTC Riders, un syndicat pour les usager.ère.s des transports publics, afin d’accroître les investissements dans le système par le biais d’appels téléphoniques et de la participation à diverses réunions et manifestations.

- A commencé à travailler à partir d’un bureau de circonscription d’un député qui se concentre sur des enjeux locaux tels que le logement des locataires et l’accès aux soins de santé primaires pour les communautés diasporiques.

URIM

J’étais enthousiaste à l’idée de participer au programme BÂTIR, car il offre une occasion précieuse de développer des compétences essentielles pour s’engager de manière significative avec les représentant.e.s des gouvernements locaux, provinciaux et fédéraux, en me concentrant sur les enjeux cruciaux de l’accessibilité et de l’abordabilité du logement. Mon inspiration est profondément ancrée dans un engagement à relever les défis qui ont une profonde portée sur nos communautés. Ayant consacré mon temps au bénévolat dans diverses organisations par le passé, je pense que les défis sociaux exigent une approche plus institutionnelle pour un changement durable.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE URIM S’EST CONCENTRÉ SUR UN GROUPE DE JEUNES POUR LE CLIMAT ET DES LOGEMENTS ABORDABLES :

- A participé à des réunions de section, a adhéré à ACORN et a soutenu la participation à une consultation budgétaire du conseil municipal sur les priorités en matière de logement abordable.

- A sollicité la Climate Emergency Unit et a chargé la ministre fédérale de la Jeunesse de mettre en place un groupe de jeunes pour le climat afin de créer des emplois verts significatifs pour soutenir une transition juste. 

- A organisé, avec la nouvelle campagne « Communities for a Climate Corps », les groupes d’action communautaire et d’action directe, institutions et lobbying.

Bâtir COHORTE 3

TANNIA

Je m’intéresse à la promotion du développement communautaire par le biais d’un accès équitable aux soins de santé. Les conditions de santé chroniques sont exacerbées par des facteurs tels que le statut économique, l’insécurité alimentaire, le stress, etc. Grâce à ce programme, j’espère acquérir de l’expérience sur la portée que des politiques concrètes peuvent avoir sur la santé communautaire.

L’APPRENTISSAGE DE TANNIA EST AXÉ SUR LE LOGEMENT ABORDABLE ET LES DROITS DES TRAVAILLEUR.EUSE.S :

– Contact avec le Centre canadien du droit au logement (CCDL) et début d’un stage en tant qu’assistante de recherche

– Participation à des réunions d’organisation avec Justice for Workers, qui cherche à mettre en place un salaire minimum de 20 $ et l’extension des congés de maladie payés pour tous et toutes

– Soutenir la coordination de séances d’information sur les droits des locataires par l’intermédiaire du CCDL et d’un certain nombre d’organisations alliées, à l’intention du grand public

ELAINE

J’espère que le programme BÂTIR me permettra de devenir une meilleure participante politique, capable de penser de manière plus holistique et critique, d’avoir de meilleures compétences sociales et une base de connaissances plus vaste concernant notre système démocratique et les institutions gouvernementales, afin que je puisse faire des suggestions politiques concrètes et réalisables pour transformer notre communauté en une meilleure communauté.

 

L’APPRENTISSAGE D’ELAINE EST AXÉ SUR LES DROITS DES TRAVAILLEUR.EUSE.S ET LA RÉDUCTION DE LA PAUVRETÉ :

– Participation à des réunions de divers groupes de défense des droits pour comprendre comment les droits des travailleur.euse.s sont défendus dans sa communauté

– Participation à des actions coordonnées par les organisations syndicales en faveur du droit à la négociation collective  

– Adhésion à ACORN Toronto et contribution à la campagne en cours sur les droits des locataires

 

KATELYN

Je m’intéresse au programme BÂTIR, car je pense qu’il pourrait m’apporter les compétences, le réseau et les connaissances nécessaires pour accomplir les choses pour lesquelles je me bats et sur lesquelles je n’ai pas suffisamment progressé.

L’APPRENTISSAGE DE KATELYN EST AXÉ SUR LA LÉGALISATION DES DROGUES ET LA RÉDUCTION DES DOMMAGES :

– Recherches sur diverses organisations à but non lucratif, campagnes et initiatives afin de mieux comprendre le climat politique actuel pour les questions qui nous préoccupent

– Participation volontaire à des campagnes thématiques, soutien à des initiatives en ligne et assistance lors de séminaires en ligne qui explorent des solutions

– Adhésion à la Psychedelic Association of Canada et contact avec la section d’Edmonton de Student for Sensible Drug Policy afin de soutenir leurs efforts au cours de la nouvelle année

 

CATHY

Je m’intéresse au programme BÂTIR, car mes expériences m’ont appris qu’en fin de compte, ce sont les personnes au gouvernement qui détiennent tout le pouvoir. J’aimerais donc mieux comprendre comment fonctionne le gouvernement, comment les systèmes existants peuvent être modifiés pour permettre une distribution plus équitable du pouvoir, et ce que je peux faire pour générer un changement significatif.

L’APPRENTISSAGE EXPÉRIMENTAL DE CATHY EST AXÉ SUR LE CHANGEMENT CLIMATIQUE :

– Participation à des séances de lobbying avec le Citizens' Climate Lobby (CCL), un groupe communautaire de défense des intérêts

– Réseautage avec les responsables des sections du CCL de la côte ouest afin d’approfondir la compréhension des priorités actuelles, de la gouvernance organisationnelle et des possibilités de contribution

– Organisation du lancement de la première section postsecondaire canadienne du CCL pour le prochain semestre d’automne

 

STACEY

Je souhaite accroître mes connaissances du processus politique et mes compétences pour apporter des changements dans ce domaine. Cela me fera sortir de ma zone de confort. Le domaine politique me met mal à l’aise et me rend nerveuse, et je veux pouvoir changer cela.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE STACEY EST AXÉ SUR LA VIOLENCE SEXUELLE ET LA POLITIQUE PROVINCIALE :

– Recherche sur l’initiative de la Nouvelle-Écosse en matière de sensibilisation à la violence sexuelle et de financement de projets d’organisations à but non lucratif sur cette question sociale

– Engagement avec le Centre Avalon pour en savoir plus sur leurs efforts continus pour éliminer les agressions/abus sexuels et pour changer la culture socio-politique actuelle

– Suivi du travail du Centre et implication dans ses initiatives à venir

 

CATHY

Je souhaite participer au programme BÂTIR, car je veux apprendre à m’engager auprès des fonctionnaires et des responsables politiques locaux et fédéraux afin de créer un changement durable. J’ai fait du bénévolat dans un certain nombre d’organisations tout au long de ma vie et je pense que j’ai aidé à soutenir les membres de ma communauté locale et mondiale, mais je reconnais que la quantité et l’intensité des problèmes auxquels notre monde est actuellement confronté peuvent être abordés plus efficacement au niveau institutionnel. Au cours de l’année écoulée, j’ai constaté qu’un certain nombre d’appels avaient été lancés pour que des membres de la communauté prennent la parole lors de réunions du conseil municipal local. Je veux pouvoir m’exprimer sur les enjeux qui me concernent, mais aussi sur ceux qui concernent les membres de ma communauté au sens large.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE CARLY EST AXÉ SUR L’ACCÈS AUX TRANSPORTS PUBLICS ET LA SÉCURITÉ :

– Examen du paysage politique actuel à Winnipeg en matière de transports publics afin de mieux comprendre les défis et les possibilités d’intervention

– Participation aux réunions du conseil municipal, des comités et des parties prenantes de la communauté dans la perspective des élections municipales  

– Connexion avec Functional Transit Winnipeg pour participer à leur prochaine campagne en cours d’élaboration pour 2023

 

VYSHNAVE

J’ai envie de m’impliquer dans l’action politique pour faire changer les choses et de la mener à bien. De nombreuses questions que les jeunes s’efforcent de résoudre peuvent bénéficier du soutien de politiques et de financements au niveau politique, et je veux apprendre à faire une vraie différence.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE VYSHNAVE EST AXÉ SUR L’ÉQUITÉ ÉCONOMIQUE ET POLITIQUE MUNICIPALE :

– Examen des questions clés du conseil municipal et des groupes/organisations qui proposent des solutions en matière d’équité économique au niveau local

– Participation aux initiatives d’engagement politique de Progress Toronto, y compris l’action autour des interventions politiques à l’hôtel de ville 

– S’inscrire à la série de formations d’hiver organisée par la Urban Alliance on Race Relations afin de mieux comprendre le processus budgétaire de la ville

 

ROSHNI

J’aimerais utiliser ma voix et mes compétences pour avoir un impact sur la communauté. Grâce à mon diplôme en innovation sociale, je suis très consciente des injustices sociales qui existent dans le paysage canadien et j’aimerais apporter des changements. Je pense que le programme BÂTIR peut m’aider à atteindre cet objectif en développant les compétences nécessaires à la défense des intérêts et à l’élaboration de changements efficaces.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE ROSHNI EST AXÉ SUR LA GARDE D’ENFANTS ACCESSIBLE ET ABORDABLE :

– Recherche de représentant.e.s élu.e.s et de groupes de parties prenantes pour évaluer les progrès actuels (ou l’absence de progrès) du programme national de garde d’enfants en Alberta

– Présentation aux membres de l’Alberta Federation of Labour et à leurs allié.e.s communautaires des défis permanents auxquels sont confrontés les parents qui ont besoin d’un accès à des services de garde d’enfants abordables.

– Dotation en personnel pour une campagne électorale provinciale en faveur d’un.e candidat.e capable de faire progresser la question de l’accessibilité des services de garde d’enfants au niveau législatif

 

KRISTIINA

J’étais inscrite à la Laurentian University pendant la crise financière désastreuse de 2021. Mes deux programmes (sciences politiques et philosophie) ont été jugés « inutiles » et « non rentables ». Le programme BÂTIR m’a donné les ressources et la confiance nécessaires pour continuer à lutter en faveur d’une éducation post-secondaire équitable dans le nord de l’Ontario et pour encourager d’autres jeunes au Canada à participer à la vie politique.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE KRISTIINA EST AXÉ SUR L’ACCÈS À L’ÉDUCATION :

– Organisation avec le Comité triculturel pour l’éducation universitaire à Sudbury, qui s’efforce de ramener dans la région de nombreux programmes postsecondaires perdus

– Contacts avec des groupes culturels de la communauté qui souhaitent rendre l’éducation plus accessible afin d’élargir le soutien des parties prenantes à la commission

– Élaboration d’un plan de communication pour le comité avant un événement organisé au printemps à l’occasion de son deuxième anniversaire, afin de mobiliser autour d’une vision renouvelée de l’enseignement supérieur

 

KIM

J’espère que si je rejoins le programme BÂTIR, je serai en mesure d’acquérir davantage de connaissances et de savoirs civiques sur la manière de maximiser les mesures que je prends pour avoir un impact sur ma communauté. J’espère apporter des changements, apprendre à mieux lancer des projets, à mieux faire passer les bons messages et à trouver les bonnes ressources.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE KIMBERLY EST AXÉ SUR L’INSÉCURITÉ ALIMENTAIRE :

– Schématisation des projets universitaires et communautaires visant à élargir l’accès à des aliments nutritifs 

– Visite d’un centre alimentaire communautaire (CAC) à Montréal pour apprendre comment il innove en s’éloignant du « modèle de la banque alimentaire » en s’engageant dans la défense des intérêts pour aborder de manière significative les enjeux structurels de la pauvreté et de l’insécurité alimentaire

– Implication dans le Dépôt centre communautaire d’alimentation et participation à ses programmes éducatifs tout en poursuivant la recherche de solutions à long terme à l’insécurité alimentaire

 

KATE

En tant que nouvelle arrivante au Canada, j’aimerais m’inscrire et en savoir plus sur le travail d’action militante. J’ai été travailleuse sociale à Hong Kong, j’ai organisé des actions politiques, j’ai participé à des manifestations et à des campagnes politiques. Pourtant, je n’ai aucune expérience au Canada et j’aimerais en apprendre davantage et apporter un réel changement à la communauté, en particulier aux nouveaux et nouvelles arrivant.e.s et aux minorités ethniques.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE KATE EST AXÉ SUR LA PRÉCARITÉ MENSTRUELLE :

– Exploration de l’action militante autour de l’enjeu afin d’identifier les parties prenantes et leurs priorités politiques existantes

– Rencontre avec des organisations qui font progresser des solutions telles que Period Purse et découverte de la manière dont elles élaborent une nouvelle stratégie de campagne

– Coordination avec les partenaires communautaires afin d’étendre les points de distribution pour un accès sans barrière aux produits menstruels

 

Bâtir COHORTE 2

SAMM

I am interested in the BUILD program because I know it will provide me with the tools and knowledge needed to make concrete change, as well as give me the confidence to participate in actionable strategies to help improve our social climate.

SAMM’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON INCARCERATION/PRISON ADVOCACY FOR MENTAL HEALTH ACCESS:

- Examined existing advocacy landscape to improve mental health support for incarcerated folks in prisons

- Collaborated with non-profits, community groups, and existing campaigns to improve access to 1-on-1 mental health support

- Coordinating a pilot project to connect incarcerated and reintegrating incarcerated people with access to therapy

 

EMMA

I’m looking for a way to get more involved in my political community and learn more about Canadian democracy. As a queer person married to an immigrant, I feel like I have a duty to take action and be more active in our political landscape especially with the current wave of extremism. I would like to take my desire to do more and learn how to take that and move into more grassroots action.

EMMA’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON YOUTH POVERTY & HOMELESSNESS:

- Explored the policy landscape at the municipal and provincial level around meaningfully addressing youth facing poverty and homelessness

- Connected with non-profits, advocacy groups, and elected officials to better understand how the current system operates

- Engaging with local campaigns aiming to support low and moderate-income households and families

 

EMILY

I joined BUILD because I was tired of opaque political nonsense and disillusioned with traditional protest methods. Change needs to happen now, and must centre community over cost. What I found here was the most amazing group of people, each centring lived experience and compassion. I’m leaving with tools, confidence, community, and a much better understanding of how to make change.

 

EMILY’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON PROVINCIAL & MUNICIPAL POLITICS:

- Canvassed and GOTV in the Ontario Provincial election to help a candidate win a longstanding seat held by the opposition

- Joined a youth-run political popular education group to produce multimedia content on Canadian politics 

- Planning to join local Electoral District Association post-election, and connect with a mayoral campaign in the upcoming municipal election

 

MARK

I'm interested in the BUILD program because I want to learn the skills necessary to advocate for change in effective ways. I also think it would be great to meet other young people who are like minded and learn from them.

MARK’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON HOUSING ADVOCACY & PROVINCIAL POLITICS:

- Plugged into a city-wide advocacy group More Neighbours Toronto focusing on municipal engagement to push for greater housing affordability 

- Attended canvassing training, municipal public consultations, and mobilization planning meetings

- Organizing with a mayoral candidate by coordinating public engagement to get out the vote for the Toronto fall 2022 election

MELISA

As someone who cannot vote in Canadian elections, I’ve always seen my role outside of the system. I joined BUILD to learn more about the current system, its gaps, and the different possibilities for change with community. The current landscape has been set up to keep many of us out, but what happens when we build together?

MELISA’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON MUNICIPAL VOTING RIGHTS FOR PERMANENT RESIDENTS:

- Researched the movement for municipal voting rights for permanent residents across Canada, including the Lost Votes campaign

- Connected with local government and organizations in Halifax who are active in the newcomer/immigrant community

- Continuing to work on the issue by creating a resource hub to bring together the different campaigns that have taken place in Canada

HASAN

 I want to learn about how I can get involved in a more sustainable, political level in the issues that we're facing. I have been involved on the ground, but I'm not sure as to how I can go and participate effectively in higher level organizing while staying true to my values and maintaining my mental health. I'm hoping through BUILD that I can gain some necessary skills, have access to resources, and connect with people who are knowledgeable in this area or are going through similar issues so we can learn from each other's experiences. 

HASAN’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON MIGRANT JUSTICE ADVOCACY:

- Organized a day of action to highlight the importance of #statusforall and challenges faced by those who are temporary migrant workers 

- Engaged in relationship building with other organizations to strengthen ties of support between urban and rural communities

- Coordinating a community engagement drive to amplify awareness of migrant issues, build capacity for solidarity, and connect with allies

 

KANEIL

The BUILD Program seems to offer the tools and knowledge I am looking for. To help improve the current state of our country. As mentioned, “climate change and systemic racism threaten and disadvantage diverse young people, it’s critical that we be influential participants in the institutions and processes that will affect our future”. I want to be a part of the change for improvement and solutions not a part of the problem. 

KANEIL’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON LOCAL GOVERNMENT & LOW-INCOME ADVOCACY:

- Attended Borough council meetings to learn about local issues and examined city-wide community plans to understand their local impact

- Followed Borough participatory budgeting process where public submissions for local projects are being evaluated for selection

- Reaching out to a poverty reduction advocacy group to connect with their campaign focused on supporting single parents facing economic insecurity

 

LINDA

I am interested in the BUILD program because I want to build the confidence to participate in social and political movements, institutions, and processes. I am incredibly inspired by people who can turn their ideas into actions and I would love to be able to do the same.

LINDA’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON POPULAR POLITICAL EDUCATION:

- Joined the On Canada Project as a writer and editorial lead

- Researched various Canadian political topics/concepts to educate and engage GenZ & Millennial audiences 

- Pursuing further education in information sciences in order to more effectively promote grass roots political education

 

MARY

I joined BUILD because I wanted to understand how to take on social issues I am passionate about dismantling through the political process, which has always felt alien to me. BUILD bridges the gap between young people seeking guidance on how to equip themselves with knowledge, tools, networking skills and inner strength to tap into our limitless potential to create positive change in our local and global community. As social creatures by nature, we always achieve more success and development when we work together. With much work to do in our world, it is essential that we unpack systems that have put up barriers to truly connecting with one another and to push for access to physical, emotional, financial and social supports that collectively liberate us all. 

MARY’S EXPERIENTIAL LEARNING FOCUSED ON ADVOCACY FOR PEOPLE LIVING WITH DISABILITIES:

- Joined the Youth Action Council of the Disability Justice Network of Ontario a non-profit organization

- Facilitated workshops around equity, diversity, and inclusivity with a disability justice lens to local community groups & stakeholders

- Collaborating with the School Board to introduce the inclusion of disability justice workshops at schools to broaden common understanding and increase community compassion

 

Bâtir COHORTE 1

BUILD_logo-04.png

ALICIA

Je me suis jointe à BÂTIR parce que je veux en apprendre plus sur les enjeux politiques et sur la façon dont je peux changer les choses dans ma communauté. Je veux que les gens s’impliquent davantage dans leur système démocratique et lui fassent plus confiance, qu’ils sachent que leur voix compte.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE D’ALICIA SE CONCENTRE SUR LA REPRÉSENTATION DE LA COMMUNAUTÉ LOCALE :

- Connexion avec la Fédération des ligues communautaires d’Edmonton (EFCL) par le biais d’une association de quartier.

- Participation à des réunions de groupe de quartier et information sur les différentes initiatives de l’EFCL.

- S’est jointe à l’initiative « Soutenir les communautés inclusives » afin d’approfondir la participation aux efforts de renforcement des communautés locales.

 

Chloe

C’était difficile d’être autre chose qu’apathique à l’égard des enjeux mondiaux, parce que je ne savais pas comment m’impliquer pour des causes. Je veux posséder les outils pour m’investir et avoir du poids sur les décisions prises par les personnes au pouvoir. J’aimerais que l’on s’éloigne de la politique partisane, ou du moins que des partis collaborent pour s’attaquer à des enjeux tels que les changements climatiques, le logement et la pandémie. Les politicien.ne.s devraient être tenu.e.s de prendre des décisions éclairées en fonction de l’intérêt public, pas seulement faire ou dire ce qu’il faut pour être réélu.e.s.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE CHLOE SE CONCENTRE SUR LA DÉFENSE DU DROIT AU LOGEMENT :

- S’est jointe à un groupe de pression qui travaille sur la question de l’accessibilité financière de la communauté.

- A appris sur les efforts déployés localement en matière de logement abordable et a fait campagne pour mobiliser un soutien en faveur de solutions destinées au gouvernement municipal et provincial.

- Cherche à s’impliquer davantage dans la campagne et à soutenir directement les candidat.e.s au conseil municipal engagé.e.s en faveur du logement abordable lors des prochaines élections municipales.

 

JANAT

J’ai choisi de me joindre à BÂTIR pour apprendre à interpeler activement mes politicien.ne.s locaux de Toronto afin de les pousser à s’intéresser aux enjeux et de les tenir responsables de leurs actes. J’aimerais voir plus d’inclusion et de représentation de personnes de couleur au sein de notre gouvernement, surtout en ce qui a trait aux femmes musulmanes.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE JANAT SE CONCENTRE SUR LA GOUVERNANCE MUNICIPALE ET LES POLITIQUES DE SANTÉ MENTALE :

- Recherche sur l’inaccessibilité de la santé mentale et collaboration avec des pair.e.s pour organiser une conférence sur la santé mentale des jeunes

- A découvert le groupe de travail sur le racisme anti-Noir.e.s de Toronto, son plan d’action et son engagement avec les membres du comité consultatif

- A participé à la campagne et à la nomination d’un.e politicien.ne local.e pour les prochaines élections provinciales en Ontario.

Jessamine

Je me suis jointe à BÂTIR pour en apprendre plus sur les mécanismes concrets qui engendreront des changements institutionnels efficaces et durables. Je voudrais que notre système démocratique devienne plus accessible à quiconque souhaite y participer. Nous méritons une meilleure représentation politique des communautés marginalisées et plus de transparence de la part de toutes les instances gouvernementales.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE JESSAMINE SE CONCENTRE SUR LA SENSIBILISATION DANS LES ÉCOLES PUBLIQUES DU QUÉBEC :

- Elle a examiné les programmes scolaires provinciaux existants au Canada afin d’analyser la manière dont les changements sont introduits et mis en œuvre

- Elle a trouvé les meilleures pratiques en matière d’alignement du matériel scolaire sur les perspectives des personnes noir.e.s, autochtones ou de couleur dans une boîte à outils destinée aux professeur.e.s d’études sociales et d’histoire

- Elle participe actuellement à un groupe de justice climatique sur le campus afin de décarboniser l’activité universitaire par le biais de la défense des intérêts et de la sensibilisation.

Kiemia

Je veux mieux comprendre les pouvoirs des différentes compétences et comment, si c’est le cas, des changements radicaux sont possibles à l’intérieur de nos systèmes politiques actuels et autour de ceux-ci. Je voudrais que notre système démocratique se réinvente et se métamorphose complètement – pouvons-nous vraiment parler de démocratie quand un pays a été fondé sur le vol de territoire, le meurtre et la colonisation? Ayant des ancêtres originaires d’un pays qui est aujourd’hui profondément non démocratique, je suis en mesure d’apprécier le système comparativement démocratique du Canada; toutefois, pour nous rapprocher d’une démocratie saine pour tous qui rectifie les problèmes systémiques du pays, je crois que nous devons comprendre les origines de notre nation, accepter la réalité actuelle et collaborer pour mettre sur pieds des structures de gouvernance appropriées sur le plan local.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE KIEMIA SE CONCENTRE SUR L’ACTION POLITIQUE MUNICIPALE ET L’ÉDUCATION :

- A organisé une réunion publique pour informer sa communauté sur le budget participatif

- A travaillé avec des groupes de défense des transports publics et de l’environnement

- Prévoit continuer à s’impliquer dans l’organisation de la communauté au niveau municipal en ce qui concerne l’engagement du public auprès de la mairie

BUILD_logo-04.png

Koren

J’ai choisi de participer au programme BÂTIR pour apprendre comment utiliser mes champs d’intérêt et mes valeurs pour apporter des changements positifs dans ma communauté. Je veux m’inspirer d’autres personnes fatiguées comme moi d’attendre que les choses bougent et qui souhaitent plutôt prendre les choses en main pour entraîner des transformations collectives. J’aimerais voir plus de jeunes s’impliquer! Bon nombre de politiques qui gouvernent nos communautés ont été mises en place et soutenues par des personnes qui ne nous représentent pas. Après deux années difficiles à composer avec la pandémie, il me semblait évident que les intérêts des travailleur.euse.s servaient rarement de mesure du succès de nos systèmes et qu’il était temps pour nous de nous attaquer à ces enjeux et de faire entendre nos voix.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE KOREN SE CONCENTRE SUR LA DÉFENSE DU DROIT AU LOGEMENT :

- A exploré les campagnes en cours visant à répondre au besoin de plus de logements abordables dans la région du Grand Toronto

- S’est jointe à l’association communautaire Friends of Chinatown, un groupe qui lutte pour que le quartier chinois demeure abordable et inclusif

- A participé au projet Chinatown Community Land Trust au sein du comité de démarchage des résidences et des entreprises locales

Rita

Je me suis jointe à BÂTIR pour acquérir les outils qui me permettront de mieux participer à la démocratie canadienne et de promouvoir des changements positifs dans ma communauté. J’aimerais que notre système démocratique se concentre davantage sur les points en commun des Canadien.ne.s. Nous pourrions accomplir tellement plus si nous collaborions tous les uns avec les autres plutôt que de nous attarder à ce qui nous divise.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE RITA SE CONCENTRE SUR L’ACCESSIBILITÉ EN SANTÉ PUBLIQUE :

- A effectué des recherches sur l’accès aux soins de santé publique à l’échelle provinciale et fait des apprentissages spécifiques sur les fournisseurs de soins primaires

- A comparé le fonctionnement de l’accès aux soins de santé à travers le pays et analysé de la couverture médiatique des efforts visant à améliorer le système

- Effectue une démarche visant à établir des liens avec des groupes locaux qui souhaitent élargir l’accès aux soins primaires pour les communautés mal desservies

SERENA

Je me suis jointe à BÂTIR parce que je voulais apprendre comment réaliser des changements positifs dans ma communauté avec les outils qui s’offrent à moi actuellement en tant que jeune canadienne. J’aimerais que notre système démocratique accorde plus de valeur au vécu et moins à l’expérience professionnelle ou aux études. Le vécu des gens est trop souvent écarté et les personnes qui possèdent ces connaissances sont rarement approchées pour discuter d’enjeux qui les concernent directement.

L’APPRENTISSAGE PAR L’EXPÉRIENCE DE SERENA SE CONCENTRE SUR LA DÉFENSE DES DROITS DES PERSONNES HANDICAPÉES :

- A mené des efforts pour introduire une politique sur les animaux d’assistance sur le campus de son université

- A fait des recherches et comparé les politiques existantes dans les universités de diverses provinces du pays

- A organisé des réunions avec des groupes du campus pour éduquer et sensibiliser les gens à la nécessité d’adopter des normes et des procédures équitables pour les personnes utilisant des animaux d’assistance dans le milieu universitaire.