Jamie Zarn

Coordination du projet AGIR à Edmonton

(They/Iel)

Jamie se passionne pour la cocréation de communautés qui valorisent l’équité, les relations et la responsabilité. Jeune, Jamie aspirait à des communautés d’amour et d’appartenance… et Katimavik s’est révélée une de ces communautés. Jamie a commencé à jouer un rôle de premier plan en gérant des camps d’été et en travaillant avec des communautés d’adultes handicapés, pour ensuite explorer l’iniquité et à agir par le biais de projets et d’apprentissages à la base, notamment la souveraineté autochtone, la prise de parole des étudiant.e.s, la réforme électorale, le féminisme intersectionnel et l’antiracisme. Tout cela a eu lieu pendant ses études au baccalauréat en travail social.

Jamie concentre sa pratique en travail social communautaire anti-oppressif. Cela a débouché vers de nombreuses possibilités intéressantes, notamment l’apprentissage par le biais des programmes Solutionaries Community et Next Up Social & Environmental Justice Leadership. De plus, Jamie a mené des projets Elder Service Corps avec Carya en faisant participer les personnes âgées à la construction de la communauté et à la réduction de l’isolement social. Ce travail lui a donné un aperçu incroyable de ce que signifie vieillir au Canada.

« L’apathie c’est plate est une organisation très rafraîchissante, organisée et puissante avec laquelle on peut travailler. En tant qu’équipe, tout le monde est passionné et compétent pour travailler à faire participer les jeunes de tout le Canada. J’aime la diversité de nos approches pour construire l’accès à l’engagement démocratique et au pouvoir des jeunes. »