Rudia Nam

Stagiaire en communications

(Elle)

Rudia a grandi à Mississauga, en Ontario, et a depuis vécu en Alberta et en Colombie-Britannique. Elle réside actuellement à Tkaronto. C’est en étudiant les relations internationales à l’Université de la Colombie-Britannique que Rudia a découvert sa passion pour le développement communautaire équitable et durable basé sur les actifs. Elle est une conteuse créative et une bâtisseuse de communauté avec une expérience dans la recherche communautaire, l’engagement communautaire et les communications numériques.

Lorsqu’elle ne s’intéresse pas à l’urbanisme et au design, elle rêve d’un monde où les systèmes d’oppression sont remplacés par des pratiques de soins communautaires radicaux. Rudia a un faible pour les aliments culturels et cherche à combler le fossé entre les générations au sein de la diaspora asiatique. Pendant son temps libre, vous pouvez trouver Rudia en train de magasiner dans une friperie locale, de faire du kombucha ou d’accueillir ses ami.e.s pour un souper chaleureux.

« J’ai appris l’existence de L’apathie c’est plate lorsque j’ai assisté à leur Point de partage à l’été 2020. J’ai été très inspirée par L’apathie c’est plate et son désir d’engager les jeunes dans une conversation sur la communauté et la démocratie. Je suis très enthousiaste à l’idée de faire partie d’une équipe où nous partageons tous et toutes la même vision de voir les jeunes devenir des citoyen.ne.s plus engagé.e.s et actif.ve.s dans la démocratie canadienne! »