Annonces

Allô, c’est Généraction!

Les jeunes Canadien.ne.s ont subi des répercussions uniques lors de la pandémie du COVID-19. Ceci a rendu la socialisation, aller à l'école et trouver un emploi encore plus difficile. Heureusement, alors que nous sommes en voie de retrouver nos vies normales avec les vaccins à l’horizon, on veut s’assurer que les jeunes sont à l’avant et le point focal du recouvrement économique et social.

Re-voilà Généraction. Le programme travaillera avec des organisations partenaires pour créer des environnements qui cherchent, valorisent et intègrent les diverses perspectives des jeunes Canadien.ne.s. Les jeunes - étant plus créatif.ve.s, plus innovant.e.s, et plus ouvert.e.s à prendre des risques - sont au premier plan de mener les changements et donc la mission de Généraction sera de s’assurer que les organisations, les entreprises sociales, le gouvernement et les communautés le réalisent aussi.

À travers une panoplie de services, comprennent des ateliers, des présentations, des séances de réflexions approfondies et des consultations, Généraction aidera nos partenaires à mieux comprendre comment créer des conditions qui génèrent des environnements significatifs et durables, et faire participer les jeunes Canadien.ne.s afin de tirer parti de leur expertise pour retrouver une société forte et démocratique.

Cette nouvelle itération du programme Généraction fusionne les connaissances que nous avions acquises à travers notre travail de consultation avec des organisations telles que la Croix Rouge Canadienne, Jeunesse Canada Monde et la municipalité de Kitchener, et le cadre de l’Innovation démocratique menée par les jeunes (IDMJ) développe grâce à notre programme AGIR. Donc nous savons à 100% de quoi nous parlons et nous espérons déclencher une réaction chez nos partenaires qui pourront eux-mêmes créer des espaces de prise de décisions plus intentionnés et inclusifs pour les jeunes comme toi!

Allez voir notre site web et suivez Généraction sur Facebook, Twitter et/ou LinkedIn!

Visiter Généraction


BIENVENUE À SAM!

Jeudi le 13 août, 2020

Au nom du conseil d’administration, je suis ravie d’annoncer que Samantha Reusch-Desautels, actuellement gérante d’impact chez L’apathie c’est plate, deviendra la prochaine directrice générale de l’organisation le 17 août 2020. Elle remplacera Caro Loutfi, qui quittera l’organisation le 1er septembre 2020. Samantha apporte une précieuse combinaison de compétences et comprend les défis auxquels les jeunes sont confronté.e.s dans la démocratie d’aujourd’hui.

Samantha a été choisie en raison de sa profonde passion pour la mission de l’organisation et de sa vision claire de la façon dont L’apathie c’est plate peut s’appuyer sur ses succès des dernières années pour devenir un leader d’opinion sur l’avenir de la démocratie canadienne. Au cours des deux dernières années, elle a pris la tête du développement du modèle de la théorie du changement de l’organisation (Innovation démocratique menée par les jeunes), et a assumé des rôles de leadership dans la collecte de fonds, l’évaluation de la portée et les relations publiques. Avec cette décision, nous sommes heureux.euses d’encourager la croissance des employé.e.s au sein de l’association L’apathie c’est plate et de maintenir notre approche « par les jeunes, pour les jeunes ».

« Au cours des deux dernières années, Samantha a été au centre de la stratégie de L’apathie c’est plate alors que l’organisation traversait une période de croissance énorme. Nous lui sommes reconnaissant.e.s d’avoir accepté de prendre les rênes de l’organisation. Son sens aigu de la stratégie, la profondeur de sa compréhension de l’organisation et sa capacité à rendre la démocratie accessible seront autant d’atouts inestimables alors que l’organisation entame son prochain chapitre. »

  • Niamh Leonard, présidente du conseil d’administration 

« Je suis honorée et ravie d’avoir été choisie pour diriger cette organisation vers son prochain chapitre. D’un océan à l’autre, des jeunes d’origines diverses font le travail essentiel de construction de communautés, de sensibilisation du public et de création de solutions innovantes aux plus grands défis communs de notre temps. Je m’engage à poursuivre l’incroyable travail de L’apathie c’est plate en construisant des ponts et en favorisant le dialogue entre nos institutions démocratiques et les jeunes Canadien.ne.s. »

  • Samantha Reusch-Desautels, directrice générale

Je tiens également à profiter de cette occasion pour vous remercier de soutenir L’apathie c’est plate. Samantha travaillera aux côtés d’une équipe motivée et passionnée pour faire avancer notre mission en aidant les jeunes de tout le Canada à devenir des citoyen.ne.s actif.ve.s et à créer le changement qu’ils et elles espèrent voir dans leurs communautés.

 

Cordialement,

Niamh Leonard
Présidente du conseil d’administration


LE DÉPART DE CARO

Lundi 8 juin 2020 

Après cinq ans à la tête de L’apathie c’est plate, la directrice générale de l’organisation, Caro Loutfi, quittera son poste en septembre prochain pour étudier à l’Université d'Oxford. Bien que nous soyons tristes de la voir partir, nous sommes incroyablement fiers d’elle et nous la félicitons pour cette nouvelle étape passionnante qui élargira ses horizons et lui permettra de contribuer au changement à l’échelle mondiale.

D’abord stagiaire en communication en 2013, Caro a rapidement évolué vers différents rôles au sein de l’organisation : elle a été promue coordonnatrice, directrice des opérations et enfin, en 2015, directrice générale. Le conseil d’administration a vu en Caro un énorme potentiel et l’a placée à la tête de l’organisation à l’âge de 24 ans. Sous sa direction, L’apathie c’est plate a atteint et soutenu des millions de jeunes Canadien.ne.s afin qu’ils et elles puissent accéder à des ressources, développer des compétences et construire des réseaux pour approfondir leur portée sur leur pays. Aujourd’hui, l’organisation est en excellente santé, avec une équipe de 22 employé.e.s réparti.e.s dans sept bureaux régionaux et un budget qui a été multiplié par douze. Ces résultats reflètent la vision stratégique de Caro, sa capacité à rallier des soutiens à ses idées et la facilité avec laquelle elle établit des relations significatives avec son entourage. 

« Les sept dernières années ont été transformatrices. Je suis redevable au Conseil d’avoir eu le courage de sa conviction de mettre une jeune en position de leader, et de m’avoir donné cette confiance. Je dois tous nos succès à l’équipe du personnel qui non seulement travaille dur jour après jour, mais qui m’a poussée à être une meilleure leader à chaque instant. »

~~ Caro Loutfi, directrice générale

« Au nom de l’ensemble du conseil d’administration, je tiens à remercier chaleureusement Caro Loutfi pour son travail et son leadership exceptionnels au cours des cinq dernières années. Son enthousiasme et son sens du possible nous ont inspirés, confirmant notre conviction que nous pouvons renforcer la démocratie canadienne à une échelle significative. »

~~ Niamh Leonard, présidente du conseil d’administration

Pour l’avenir, le conseil d’administration a engagé KCI (Ketchum Canada Inc.) pour l’aider à trouver la prochaine personne qui sera à la direction de L’apathie c’est plate. Grâce à un processus de consultation rigoureux avec le personnel et les partenaires, KCI aidera à cibler le bon ou la bonne leader pour cette prochaine phase de notre développement.

Sylvie Battisti, de l’équipe de recherche de KCI, dirige cette mission de recrutement. Le profil du poste de directeur.ice général.e se trouve sur notre site Web : www.lapathiecestplate.com/emplois. Les demandes de renseignements et les candidatures doivent être adressées à Mme Battisti [email protected].


UNE PENSÉE POUR KENNY CANTRILL

Vendredi 1 mai 2020

C’est avec le cœur lourd que nous vous annonçons le décès Kenny Cantrill, 32 ans, l’un des anciens ambassadeurs AGIR de L’apathie c’est plate, qui s’est éteint le 23 avril 2020.

Kenny a eu une vie remarquable, une vie dont il n’avait pas honte de dire qu’elle comportait des défis, mais qui était aussi animée par la détermination de faire le bien et de soutenir les autres pour qu’ils et elles tirent les leçons de leurs propres parcours. Sa devise personnelle était d’encourager son entourage à réfléchir au « meilleur résultat possible ».

Kenny a joint les rangs du programme AGIR de L’apathie c’est plate peu de temps après avoir été libéré de près d’une décennie de prison. Une fois sorti, Kenny s’est engagé à réduire le taux de récidive et à apprendre comment contribuer de manière significative à sa communauté et soutenir ses pairs.

Dans ses propres mots : « L’apathie c’est plate a changé ma vie, a élargi mes intentions et a donné une nouvelle ampleur à mes objectifs. Après L’apathie c’est plate, j’ai commencé à travailler dans une association à but non lucratif où j’ai aidé plus de 100 personnes incarcérées à sortir de prison et à suivre un traitement, je suis devenu un entraîneur personnel certifié et j’ai lancé un balado. […] Cette année, avant de commencer mon diplôme de travail social, j’ai fondé une organisation communautaire composée de plus de 50 bénévoles engagés qui viennent de milieux défavorisés similaires, qui se soucient des autres et qui veulent donner en retour. Il s’agit d’un petit mouvement de changement et de réforme. Nous nous appelons Redemption Icon. En nous présentant comme une petite armée de figures emblématiques, nous guérissons nos propres traumatismes et changeons des vies en mettant fin aux préjugés et en apportant espoir et valeur. Et ma réalisation la plus précieuse a été un lors d’un voyage à Banff, en Alberta, où j’ai pris la parole parmi certains des meilleurs universitaires du monde lors de la Conférence nationale sur l’abolition des prisons. J’étais la seule personne présente pour partager une expérience vécue. Aujourd’hui, je vis mon rêve et je donne aux autres les moyens d’en faire autant. »

Même en poursuivant ce rêve, Kenny a continué de faire face à des défis, mais ses contributions à sa communauté demeurent. Alors qu’il n’est plus parmi nous, il a montré la voie pour que sa vision se réalise.

Nous adressons nos sincères condoléances à la famille et aux ami.e.s de Kenny, en particulier à ses enfants, ainsi qu’à toutes les personnes qui sont touchées par son décès, notamment le personnel de L’apathie c’est plate, les ancien.ne.s et les ambassadeurs.rices actuel.le.s d’AGIR qui ont connu Kenny, ainsi que la communauté de Redemption Icon et la communauté du balado Life on Life’s Terms.

Alors que notre communauté et les personnes qui ont connu Kenny pleurent sa disparition à leur manière en cette période d’isolement social dans le cadre de la pandémie de COVID-19, L’apathie c’est plate souhaite encourager l’accès aux ressources en santé mentale. Voici un servie graduit: texte PARLER au 686868 pour parler à un conseiller ou une conseillère de Jeunesse, J'écoute.


UNE PENSÉE POUR MOHAMMAD ASADI-LARI

Lundi 18 janvier 2020

C’est avec une profonde tristesse que nous avons appris la mort de l’un des membres du conseil d’administration de L’Apathie c’est plate, Mohammad Asadi-Lari, 23 ans, ainsi que celle de sa sœur Zeynab Asadi Lari, 21 ans, tous deux passagers du vol 752 de la compagnie Ukraine International Airlines.

« Mohammad était un jeune homme curieux, passionné et brillant. Il incarnait à la perfection l’esprit citoyen engagé que L’Apathie c’est plate cherche à inspirer partout au Canada. Il se passionnait pour l’engagement des jeunes au sein des sphères décisionnelles de nombreuses disciplines, que ce soit en sciences, en innovation ou en politique. Il s’assurait également de toujours soutenir avec bienveillance et générosité tous ceux qui l’entouraient. Sa marque continuera de se faire sentir par l’intermédiaire des nombreuses personnes qu’il a touchées. »

~~ Niamh Leonard, présidente du conseil d’administration

Nous offrons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis de Mohammad et de sa sœur Zeynab et toutes les personnes touchées par ce chagrin immense, dont le pôle torontois de la communauté des Global Shapers, le groupe consultatif jeunesse de la Commission canadienne pour l’UNESCO, la communauté de STEM Fellowship et les étudiants de l’Université de Toronto. Nous aimerions également transmettre tout notre amour et notre soutien aux personnes bouleversées par cette tragédie, notamment les familles et les amis des 176 passagers qui avaient pris place à bord de ce vol et la communauté iranienne.

Voici ce que disait lui-même Mohammad: « Je crois sincèrement que les jeunes ont une part décisive à jouer au sein de leur communauté, mais qu’ils peuvent aussi influencer l’ensemble des décisions politiques, ce qui ne manquera pas d’avoir une incidence sur leur avenir. C’est pourquoi je suis déterminé à travailler toujours plus sur les questions qui me tiennent à cœur! »

Mohammad accompagnera chacun de nos pas à l’heure de soutenir au quotidien l’engagement des jeunes au Canada.

Questionnes?

N'hésiste pas à m'écrire

Contacter Nous